Retraite anticipée pour handicap : la RQTH, c’est fini

publié le 04/02/2016
Désormais, il faudra présenter un taux d’incapacité d’au moins 50 % pour pouvoir ouvrir ses droits à une retraite anticipée pour cause de handicap. Depuis le 1er janvier 2016, la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ne suffit plus. 

 

Peu de personnes pourront satisfaire à cette condition puisque le taux d’incapacité est uniquement attribué dans le cadre de l’examen du droit à l’allocation adulte handicapé (AAH).

Seules peuvent y prétendre les personnes ayant un taux d’incapacité d’au moins 80 % ou compris entre 50 et 79 % à condition qu’elle connaissent une restriction substantielle et durable d’accès à un emploi.